La genèse de l’avenir n’attend pas

L’avenir n’attend pas s’est constitué pendant la campagne présidentielle de 2012 à partir du collectif « les femmes et les enfants d’abord » pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur la nécessité de s’engager en faveur des politiques de soutien et de protection de l’enfance, de la jeunesse et des femmes dans toutes leurs composantes : éducative, sociale, culturelle et politique.

La perspective du collectif s’est ensuite élargie à l’innovation sociale, comme aiguillon du renouvellement des politiques publiques.

Pour les débuts de la mobilisation lancée par le collectif dans la presse, voir La genèse de l’Avenir n’attend pas.