Vous pouvez faire un don défiscalisé
pour soutenir notre mouvement d’idées

Télécharger ce document [pdf]

L’avenir n’attend pas est une association loi 1901, fondée en 2012 par Juliette Méadel

L’Avenir n’attend pas entend attirer l’attention des pouvoirs publics et des responsables politiques sur la nécessité de changer la manière dont se prennent les décisions politiques en co-construisant les réformes avec la société civile organisée en Associations.

L’exemple le plus significatif de la difficulté des pouvoirs publics à faire participer le secteur associatif aux décisions politiques se trouve dans le secteur de la petite enfance, de la jeunesse, l’éducation nationale, l’enseignement supérieur et l’économie de la connaissance. Pour atteindre cet objectif, Lanap agit dans deux directions. Lanap produit des articles, notes, vidéos, photographies, témoignages audio, qui permettent de mobiliser, d’apporter des éléments de diagnostic et de proposer des solutions dans ses domaines d’interventions. Lanap entend également soutenir, valoriser et contribuer au progrès social directement et indirectement, avec des associations et des collectifs citoyens qui auront obtenu de bons résultats sur le terrain.

L’association entend globalement  militer en faveur de l’innovation sociale et des expérimentations de terrain sur tous les domaines d’intérêt de l’action publique.

Juliette MéadelAncienne avocate au barreau de Paris, docteur en droit privé, diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et d’un Master de philosophie politique de la Sorbonne, Juliette Méadel est également ancienne élève de l’ENA (promotion Robert Badinter). Militante au Parti socialiste entre 2000 et 2017, elle a été nommée secrétaire nationale à l’industrie, au numérique et à l’économie sociale et solidaire entre 2012 et 2014, puis Porte-parole à partir de 2014 jusqu’en 2016, date à laquelle elle est entrée au gouvernement comme Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’aide aux victimes. Elle a fondé l’association « L’avenir n’attend pas » au printemps 2012.
N’appartenant plus à aucun parti politique, Juliette Méadel a fondé à Montrouge en 2019 un mouvement de citoyens engagés pour l’écologie, la solidarité et l’innovation économique et sociale (Demain Montrouge). Le mouvement a obtenu 40% au second tour des élections municipales de 2020. Juliette Méadel est donc conseillère municipale et présidente du premier groupe d’opposition sans étiquette de la ville de Montrouge. Elle est aujourd’hui magistrate à la 6ème chambre de la Cour des comptes où elle travaille plus particulièrement sur l’évaluation des politiques publiques de santé. Mère de 4 enfants, elle habite Montrouge.