Histoire des bébés et de la layette

CHERUBINS ET MORVEUX
Histoire des bébés et de la layette
Carol Mann
Pygmalion/ Flammarion
à paraître le 6 juin 2012.


C’est la première fois qu’une histoire des bébés en Occident se trouve raconté dans un ouvrage pour le grand public. Carol Mann s’est plongée dans d’innombrables traités de puériculture et sur l’évolution de la layette pour comprendre les changements survenus dans la conception de la petite enfance, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Emmaillotés à peu près de la même façon pendant des millénaires, ce ne fut qu’au XIXe siècle que les petits enfants bénéficièrent peu à peu d’une mode à eux, tendance qui s’accrut au fil des décennies. Aujourd’hui, à six mois, les bébés occidentaux accumulent autant d’objets que, jadis, une famille entière durant toute l’existence de ses membres.

En outre, choyés et bichonnés, ils passent désormais, de plus en plus souvent, de la configuration classique mère-père à celles de familles recomposées, parfois d’une grande complexité. Les conséquences sur leur devenir sont infinies. En s’appuyant sur les traités antiques et médiévaux, manuels, pamphlets de l’époque révolutionnaire, revues féminines, qu’ils soient de langue française, anglaise, allemande, russe ou américaine, mais aussi sur des peintures et des enluminures, ainsi que des documents peu explorés jusqu’ici, Carol Mann nous entraîne dans une captivante histoire des mentalités.

 

Carol Mann est historienne de l’art et sociologue. Elle a écrit une douzaine d’études et de romans dont une étude sur l’enfance L’Indésirable Désiré, ces enfants qui nous encombrent (Albin-Michel), des travaux sur les conflits armés, tel Femmes dans la guerre 1914-1945 (Pygmalion) ainsi que La Naine de Don Diego (Flammarion), Une belle nuit d’août couleur de cendres (Calmann-Lévy), La Douceur du foyer (Seghers).

(communiqué de presse de la maison d’édition)