Coup de pouce : les parents à l’Ecole!

Une idée simple et pas onéreuse pour mieux lutter contre l’échec scolaire : associer les parents à la vie de l’école et à la réussite de leur enfant.

Pour lutter contre l’échec scolaire, il est urgent de s’y prendre tôt. Il faut encourager les parents à s’investir dans la vie de leur enfant à l’école et ce en priorité dans les territoires en difficulté.

Dès le début de l’année scolaire, il faudrait mettre en place avec les parents d’élèves et les enseignants des petits groupes de soutien scolaire pour donner un « coup de pouce » à ceux qui en ont le plus besoin.

Concrètement, les parents pourraient être invités, lors du lancement d’une opération que l’on pourrait appeler « coup de pouce », à une cérémonie au cours de laquelle on leur remettrait une carte d’inscription pour leur enfant. Tout au long de l’année, des rencontres individuelles et périodiques seront menées avec les parents de l’enfant qui entreront à l’école, en dehors du temps scolaire officiel.

L’expérience (notamment à Paris) montre que, là où ce « coup de pouce » est donné, les élèves de CP qui connaissent des difficultés en début d’année, ont rattrapé leur retard en fin d’année scolaire.

Le soutien scolaire a d’excellents résultats quand on donne aux parents les moyens de s’investir dans la scolarité de leur enfant.