Comment les enfants précarisés se vivent ils?

 

 

L’Unicef a organisé une consultation sur la manière dont les enfants les plus précaires vivent leur condition. La consultation  nationale des 6-18  ans a été effectuée auprès de 22 500 enfants et adolescents vivant en France. Cette dernière met en lumière que près d’un enfant sur cinq (17%) vit dans une situation d’intégration sociale précaire dont 7% sont « déjà pris dans un processus de disqualification sociale », selon le rapport.

 

Cette enquête exceptionnelle par son ampleur a été menée de février à juillet 2013 dans 73 Villes amies des enfants réparties sur tout le territoire, ainsi qu’à partir d’une plate-forme web dédiée. Elle a proposé aux participants de répondre à 133 questions couvrant les grands domaines de leur vie quotidienne et les aires essentielles de l’exercice de leurs droits. L’analyse sociologique des résultats statistiques, recueillis et compilés par TNS-Sofres, a été confiée à Serge Paugam (CNRS/EHESS/ENS), sociologue reconnu pour ses travaux sur la pauvreté et les inégalités sociales tandis que Catherine Dolto a accompagné le projet de son regard de médecin et thérapeute.

 

Lors d’ateliers proposés dans les accueils périscolaires, les centres de loisirs, les écoles, les collèges et les lycées ont apporté toutes leurs richesses et leur spontanéité à cette étude. A travers leur propre perception, ils nous livrent sans calcul ni complaisance, la perception qu’ils ont de l’exercice de leurs droits et des conséquences directes de la pauvreté sur leur vie quotidienne.

Cette consultation est un outil inédit permettant d’établir un diagnostic clair sur une situation dramatique.