Agir pour l’égalité des genres, dès le premier âge

Des études ont montré que les punitions infligées à l’école touchaient en priorité les garçons (à 80 %) et qu’elles encourageaient une construction différentialiste des sexes, poussant les garçons à adapter un comportement masculin stéréotypé, dans un système lourd à porter à la fois pour les garçons et pour les filles.

Il faut donc agir dès le premier âge pour lutter contre la discrimination entre les genres, qui pèsent sur les filles mais aussi sur les garçons.