Envie de participer activement à l’Avenir n’attend pas? Cliquez ici pour nous rejoindre

Pour une cantine sans plastique : on vote à l’Assemblée nationale le 21 mai!

Chers parents, Les conseils d’école approchent. C’est l’occasion de poser des questions aux élus et d’avoir des réponses. Savez-vous que nos enfants mangent de la nourriture cuite dans du plastique? On peut faire autrement. Les fédérations de parents d’élèves FCPE et PEEP et de nombreuses associations demandent à ce que la nourriture soit cuite et

Lire la suite


La maîtrise des dépenses d’assurance maladie est importante, mais ne doit pas se faire au prix d’une paupérisation

Santé en France : la paupérisation menace, mais nous regardons ailleurs !

Publié dans L’Opinion, édition du 11 décembre 2014. La maîtrise des dépenses d’assurance maladie est importante, mais ne doit pas se faire au prix d’une paupérisation Nul ne peut nier l’importance de mieux gérer les dépenses d’assurance maladie. Ainsi, 90 % des français pensent que notre système de santé offre des soins de qualité, une

Lire la suite


Et si c’était vous?

 A l’occasion du 25ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant le 20 novembre dernier, L’avenir n’attend pas a participé à l’action du collectif Exils intra muros réalisée par Marc Melki. L’objectif de la campagne « Et si c’était vous? » est de mobiliser les pouvoir publics, Mairie de Paris et gouvernent, pour permettre de

Lire la suite


Après le Mediator, les pilules de 3e et 4e génération : on prend le même scandale et on recommence ?

  L’efficacité des pilules contraceptives oestroprogestatives est importante, et équivalente quelle que soit la spécialité choisie. Leurs effets indésirables sont connus, et compte tenu du nombre de spécialités commercialisées, il est rare de ne pas trouver une pilule adaptée pour chaque femme. Les précautions de prescription, qui consistent à ne pas administrer ce type de

Lire la suite


Pour soutenir les personnes atteintes d’autisme

Défendre trois mesures: Le droit au diagnostic: il n’est pas normal que moins d’un tiers des enfants autistes reçoivent un diagnostic. Il faut garantir que tout enfant pourra bénéficier en un an maximum d’une consultation auprès d’un service spécialisé. Le droit à l’éducation: tout enfant doit bénéficier d’une prise en charge éducative dans des structures adaptées

Lire la suite